Il y a quelques mois, je cherchais à découvrir un nouveau langage de programmation et j’ai trouvé Ruby.

Parmi la multitude de langages qui existent, le match final s’est fait entre Python et Ruby. Mon premier choix étant Python, j’ai donc commencé à l’apprendre et fini par réaliser mon premier site web avec Pelican (un sympathique générateur de sites statiques). J’ai bien aimé et Python était évidemment un bon choix mais ensuite pour des raisons complètement subjectives, j’ai abandonné Python pour Ruby, et je ne le regrette aucunement 😁 

En fait, Ruby gagnait sur tous les points :

  • Langage générique (on ne fait pas que du web avec)
  • Orienté objet
  • Langage riche et puissant
  • Communauté hyper active
  • Syntaxe simple et élégante
  • Des milliers de gems pour ajouter des fonctionnalités
  • Libre (la base)

Et si comme moi, vous êtes plutôt orienté web, apprendre Ruby, vous ouvre les portes vers ses merveilleux frameworks tels que : Ruby On Rails (Twitter, Github, Airbnb, … ), Sinatra, Hanami, … ou mon petit chouchou du moment : Middleman, un générateur de sites statiques, fonctionnant avec Sass, CoffeeScript, les templates ERb/Haml et les GitLab Pages!! Top !

Préparer son environnement

Si vous ne savez pas par où commencer, je vous propose de préparer votre environnement. Il suffit d’installer les bons outils et connaître les 2/3 commandes qui vous faciliteront la vie ensuite 😉 (gérer les versions de ce langage de programmation de façon globale ou localement dans un projet, par exemple).

Les lignes de commande qui suivent sont sous Linux, mais c’est quasiment les mêmes sous macOS en utilisant le gestionnaire de paquets Homebrew.

Les commandes sous macOS donneront par exemple :

    brew install ruby

C’est parti !

Vous pouvez vérifier si une version de ce langage est installée avec :

ruby -v

Pour gérer nos différentes versions, nous allons utiliser rbenv, qui est un gestionnaire de versions de Ruby. On l’installe tout simplement avec :

sudo apt install rbenv

Nous tapons ensuite la commande d’initialisation :

rbenv init

Vous devriez avoir le message vous indiquant qu’on peut démarrer rbenv automatiquement en ajouter cette ligne à notre .bashrc.
Ce que nous allons faire tout de suite avec la commande :

cat » .bashrc $(rbenv init -)”

Vous pouvez maintenant passer d’une version de Ruby à l’autre grâce à rbenv. Enjoy!

Par exemple, vous pouvez maintenant, définir une version de Ruby au niveau global :

rbenv global 2.4

ou bien définir localement la version de Ruby à utiliser (dans un projet Rails par exemple) :

rbenv local 2.5.1

Installer des versions différentes de Ruby

Le rôle de rbenv est de jongler avec les versions mais son rôle n’est pas spécialement d’installer des versions de Ruby. Pour cela, il s’appuie sur ruby-build (une dépendance de rbenv)

Je vous propose de l’installer sous forme de plugin et suivre pour cela la documentation :

$ mkdir -p “$(rbenv root)”/plugins

puis

$ git clone https://github.com/rbenv/ruby-build.git “$(rbenv
root)”/plugins/ruby-build

Nous pouvons maintenant lister les versions de Ruby qu’on pourrait installer avec la commande :

rbenv install --list

Pour installer une version spécifique, par exemple la 2.5.1 (dernière version stable), il suffit de taper la commande :

rbenv install 2.5.1

Une fois l’installation terminée, vous pouvez vérifier la version avec :

rbenv version

Vous voilà fin prêt pour vous amuser avec Ruby !