Lorsque l’on a un projet de création de sites Internet ou d’applications mobile, la phase de rédaction d’un cahier des charges est primordiale. Elle est indispensable à la réussite de votre projet web. Quelles sont les étapes clés pour que le projet voit le jour ?

 

illustration cahier des charges

 

A quoi sert un cahier des charges fonctionnel ?

Un cahier des charges fonctionnel permet de définir les besoins et les objectifs d’un projet. Il est souvent demandé en amont de toute analyse technique. Il permet de guider et de définir les besoins généraux, et de vérifier que ces besoins sont en accord avec ce que les internautes recherchent. Il contient notamment :

  • Le détail du projet et des intervenants ;
  • L’étude des besoins ;
  • L’analyse fonctionnelle ;

 

1 – Présenter votre projet

En une page, commencez par présenter votre entreprise et votre projet. Cela aidera vos interlocuteurs à comprendre qui vous êtes et ce que vous demandez dans votre projet : 

  • Présenter l’entreprise, des produits et/ou des services. 
  • Présenter le but de ce projet et les intervenants (nom, prénom, statut, email, téléphone, rôle dans le projet) et l’ensemble des décideurs.
  • La cible du projet (âge, sexe, CSP, BtoB, BtoC, Budget, Maîtrise d’internet et de l’e-commerce, habitudes de consommation).
  • Les concurrents.
  • Votre stratégie marketing et web marketing.

 

2 – Vos besoins

C’est une étape importante du cahier des charges. On ne fait pas un site Internet ou un développement spécifique sans avoir un besoin associé. Déterminez les besoins sur le moyen et le long terme en matière de fonctionnalités que vous souhaitez mettre en place dans plusieurs mois ou années. Quels sont vos objectifs ? (chiffrés et datés) nombre de commandes par jour, nombre de formulaires remplis.

  • Acquérir de nouveaux clients ;
  • Augmenter la notoriété ;
  • Toucher un nouveau marché ;
  • Lancer un produit ;
  • Avoir plus de fans sur vos réseaux sociaux ;
  • Acquérir des emails ;
  • Etc.

Détaillez toutes les pages obligatoires et les fonctionnalités que vous souhaiteriez mettre en place :

  • Les mentions légales
  • Le bandeau d’acceptation des cookies
  • Le renouvellement du nom de domaine

 

3 – Les besoins des utilisateurs

Mettez vous à la place des internautes :

  • Quels sont les besoins que je veux satisfaire ? par exemple acheter un produit. J’ai donc besoin d’une gestion de fiche de produits avec les descriptifs, le panier et la commande.
  • Qu’est-ce qui pourrait me freiner ou me bloquer dans l’utilisation du futur site ? par exemple le SAV. J’ai donc besoin d’un système de chat ou d’un support téléphonique ou encore un formulaire de contact.
  • Pourquoi viendrais-je sur votre site et pas sur celui d’un concurrent ? par exemple choisir le bon produit. J’a donc besoin de fournir aux internautes des conseils, un comparatif entre différents modèles.
  • Quelles sont les différentes étapes pour réussir mon besoin ? par exemple avoir des conseils personnalisés et de vendre des produits additionnels.

 

4 –  Design et navigation

Dans certains cas, vous n’avez aucune charte graphique, dans d’autres elle existe déjà. Si c’est le cas, elle doit être intégrée dans le cahier des charges. Là encore, détaillé le plus possible :

  • Logo ;
  • Couleurs ;
  • Typographie ;
  • Espacements ;
  • Variantes des éléments précédents ;
  • Etc.

Comment les internautes vont-ils naviguer sur le site ?

De cette question en découle d’autres, et notamment le fait de devoir ou non développer certaines fonctionnalités comme :

  • Un chemin de navigation ;
  • Une page plan du site ;
  • Un moteur de recherche interne.

 

5 – Structure, contenus, et arborescence (elle part de l’audit de référencement)

Il faudra aussi penser en amont votre structure de site, et les contenus qui vont avec. Il existe deux cas de figure :

  • Les contenus existent-ils déjà ?
  • Faut-il créer des contenus ?

Si les contenus existent déjà :

  • Sous quel format existent-ils ?
  • Sont-ils adaptés au web ?
  • Permettront-ils d’atteindre les objectifs ?

Si les contenus n’existent pas

  • Listez les contenus à créer (contenus pertinents) ;
  • Qui va créer les contenus ?
  • Quel type de contenus doit-on créer (texte, vidéo, audio, PDF, …).