Comme vous l’avez remarqué depuis quelques temps, les sites internet affichent un message pour avertir les internautes de l’utilisation de cookies sur leur site web. Cette nouvelle obligation de la CNIL* suit une directive Européenne de 2011 qui impose aux sites internet d’avoir le consentement des visiteurs pour l’utilisation des cookies.

 

Qu’est-ce qu’un cookie ?

Bien sûr on ne parle pas d’une friandise, mais de petits fichiers textes stockés sur l’ordinateur. Les cookies ont une durée de vie variable, de quelques secondes à plusieurs mois, voir années. Leur durée de vie est fixée par le site internet.  Les cookies ne sont pas des virus même si certains sont détectés comme tels par les logiciels d’antivirus.

 

Pourquoi les sites les utilisent-ils  ?

Les cookies sont utilisés pour stocker des informations sur votre navigation. Ceci, dans le but de vous faciliter un accès aux dernières pages que vous avez consulté lors de votre dernière visite ou encore de vous suggérer l’achat de produits que vous avez consulté (mais pas encore acheté) lors la consultation d’un site de vente en ligne.

Ces petits fichiers textes sont donc utilisés pour stocker des informations sur votre visite afin de faciliter votre prochaine visite ou de vous proposer des produits intéressants.

 

utilisation des cookies

Message de notification du site sncf

Pourquoi maintenant ?

Aujourd’hui, l’utilisation de ces petits fichiers textes étant devenue si courante (pour faire de la publicité ciblée par exemple) que la CNIL y voit une atteinte aux libertés informatiques. En effet, les internautes deviennent de plus en plus tracés sur le web par les cookies. La CNIL impose désormais d’obtenir l’accord des visiteurs pour l’utilisation de cookies par un petit message de notification. Certains site privent les internautes de toute navigation si ils n’acceptent pas les cookies. Il faut savoir que chaque site à une politique différentes sur la gestion des petits fichiers textes et sur leur  utilisation. C’est pourquoi, la CNIL a souhaité protéger les internautes.

 

 

* CNIL : Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés